Conception de l’installation d’éclairage public de la traversée historique et mise en lumière du musée des beaux arts

Cet axe historique de la ville devait être remanié. La Leysse, recouverte de zone de stationnement, était devenue invisible, sacrifiée sur l’autel des flux de circulation invasifs. Le projet vise à gérer les déplacements de tous les modes de transport en restituant le caractère de la ville. Imaginer des supports d’éclairage identitaires liés à la rivière. Réfléchir à des éclairages urbains, résidentiels ou de mise en valeur, tout en sauvegardant la Leysse si souvent malmenée.
Un système de variation adaptera la quantité de lumière nécessaire aux différentes périodes de la nuit.

Quand vient la nuit, le musée doit retrouver une place plus importante dans le paysage nocturne de cette partie de la ville, sans tomber dans l’excès, la surenchère de la lumière. Une installation simple permettra une pleine lecture de son architecture, de son volume et de son empreinte dans la ville.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Chambéry.
Maîtrise d’oeuvre : Agence Hors Champs – architectes paysagistes.
Agence Chemetov – architectes paysagistes.
ARCADIS – bureau d’études.
Le Point Lumineux – Eclairagistes.
Superficie des travaux d’éclairage : 120 000 m².
Coût des travaux d’éclairage : 1.55 M € ht.
Matériel utilisant des sources lumineuses de type Diodes Electro Luminescentes, Iodures Métalliques et Sodium Haute Pression.
Puissance électrique installée dédiée à l’éclairage : 65.00 kW.